« Hello, je suis Elna, je suis artiste. J'ai 28 ans, je vis et travaille à Jerusalem, en Israël. J'ai passé 5 ans entre Barcelone et Berlin, et je suis revenu chez moi. »

Elna est l'artiste qui a prêté son talent aux illustrations de la vidéo Color Fools, il est venu d'Israël pour travailler deux jours avec son ami Julien, le réalisateur du projet. En voici un peu plus sur ce jeune artiste en devenir.


* Tu te souviens de ton premier dessin ?

Pas facile de penser à mon premier dessin, je pense que j'avais 2 ou 3 ans, comme mes parents ont toujours eu la fibre artistique, j'ai eu très tôt des feutres et du papier entre les mains. J'aimerais m'en souvenir, mais je n'y arrive vraiment pas !

Un de mes premiers souvenirs, c'est d'avoir regardé un livre de Pablo Picasso sur son travail sur le minotaure, et ça m'a beaucoup marqué. J'ai regardé ce bouquin pendant des années. Et comme on n'avait ni télé ni ordinateur à la maison, j'ai passé beaucoup de temps la tête dans les livres d'architecture et d'art de mes parents.


 


* Tu viens d’Israël, la culture du pays inspire ton travail de quelle manière ?

C'est vrai que la culture de mon pays, l'histoire de là où je vis, ce qui m'entoure m'inspire. Je crois que ça se voit dans mes dessins, je puise dans l'architecture, l'archéologie, les symboles et les signes, et les couleurs...

Il y a aussi le fait que ma mère est née au Maroc et mon père à Bueno Aires, en Argentine, donc mes influences sont un mélange de ces deux cultures, c'est évident !


* Tu te souviens de la première fois que tu as mis un pied sur une planche ?

À 15 ans un cousin a acheté une planche aux États-Unis, on passait notre temps à en faire, chacun son tour. À ce moment-là, je ne pouvais pas m'imaginer que ce bout de bois allait m'ouvrir à un vaste monde dans lequel j'évolue aujourd'hui.

Quand j'ai découvert le skate, j'ai aussi découvert tout ce qui se cachait derrière les roues et les planche : les dessins et le graphisme. Donc je me suis intéressé aux artistes qui les faisaient.

Je me souviens de cette vidéo On avec Ed Templeton qui présentait son exposition à Paris, et les gars qui skataient les rails à l'intérieur du musée [Le palais de Tokyo, 2002 – ndlr], j'ai tout de suite pensé : c'est beaucoup plus que de l'art !


 


* Tu te souviens de ton premier dessin pour une compagnie de skate ?

Je pense que c'est un graphique pour une planche du skate-shop local de Jérusalem, Gilis. Ensuite j'ai fait des dessins pour une compagnie canadienne.


 


* Et tu travailles avec des compagnies dans le monde entier...

J'essaie de faire des choses ailleurs, oui, et que mon style s'adapte aux différentes marques pour apporter quelque chose en plus à leur esprit. En général, j'ai carte blanche avec les gens avec qui je travaille.


* Tu te souviens ce que tu as pensé quand Julien t'a parlé de Color Fools pour la première fois ?

J'ai pensé que le concept était génial ! Je crois que c'est vraiment difficile d'innover dans le skate, et quand tu entends parler d'un truc aussi innovant, c'est très excitant !


* Comment vous avez décidé des introductions des différentes parties de la vidéo ?

C'est Julien qui a eu l'idée du dessin qui regroupe tous les spots pour chaque couleur. J'ai apporté ma touche, et on est tous les deux satisfaits du résultat !


* Pour conclure, quelle est ta couleur préférée ?

Hmm... Je dirai bleu. Parce que c'est une couleur positive et qui a beaucoup de nuances. Comme toutes les autres:)




WEBSITE
INSTAGRAM
PHOTOGRAPHIE STUDIO / Benjamin Deberdt
INTERVIEW JULIEN PACCARD / COLOR FOOLS