"Repartie pour de nouvelles aventures, cette fois-ci direction le Cambodge !"

L'artiste Leona Rose vient de partir pour le Sénégal, elle était au Cambodge quelques semaines avant d'où elle nous a envoyé une carte postale électronique...


"Après 20 heures de voyage et une escale à Bangkok, j'arrive à Phnom Penh, capitale cambodgienne. Direction l'ONG Pour un sourire d'enfant, en tuk-tuk, escortée par Sivorn, une des volontaires qui est venue me chercher.

Sur place, c'est énorme, plus de 650 enfants sont présents. Terrain de foot, de volley, école de musique, cantine, ils sont bien lotis et entourés par des professeurs et des volontaires. De généreux donateurs permettent tous ces belles infrastructures.

Après une bonne nuit de sommeil, c'est parti pour un tour de la ville afin de trouver quelques bombes et tubes de peintures pour réaliser la fresque participative avec les enfants. Pendant deux jours je trace les contours sur le mur longeant le terrain de volley.




Ensuite, le lendemain, au fur et à mesure que la matinée avance un attroupement se crée autour du mur et tout le monde met la main au Posca pour ajouter de la couleur. Un très beau moment de partage ! Les plus grands s'occupent de la partie haute, les petits en bas, avec la pression de ne pas dépasser pour tout le monde. En fin de journée nous avons fini, on se pose avec les enfants et on regarde la finale du tournoi de foot mensuel. Ambiance de folie !

Le lendemain, visite de la ville et du Palais Royal, puis six heures de bus direction Angkor pour visiter les temples. Certainement le plus beau souvenir de ce voyage...

On en profite pour visiter les villages de pêcheurs et les maisons flottantes qui avancent sur l'eau, faites de branches et de bois. J'ai été émue par les petits hameaux au bord des routes, et leurs habitants qui vivent avec peu de moyens, qui sont toujours accueillants et souriants, et dont les enfants sont tellement mignons. On les aperçoit souvent par petits groupes car ils se rendent à l'école la plus proche.

Une nouvelle fois, un voyage dépaysant, des gens, des enfants qui vivent dans des conditions souvent pas faciles, mais qui gardent le sourire et la joie de vivre. Pour ma part, je repars au Sénégal dans deux semaines avec le sourire, et mes couleurs dans le sac." – Leona